Covid-19, l’obésité un facteur aggravant!

Les patients souffrant d’obésité auraient sept fois plus de risques d’être placés sous ventilation que les malades avec un poids normal. C’est en tout cas ce qui résulte d’une étude sur les comorbidités, réalisée par les équipes du CHU de Lille en France. A Lille, « près de la moitié (47,6 %) des patients admis en soin intensif était obèse, 28,2 % étant au stade obésité sévère. Et ce sont 85,7 % de ces derniers qui ont été mis sous ventilation », note l’étude. Le collectif Réseau environnement santé (RES) ajoute que cela pourrait expliquer pourquoi l’épidémie de Covid-19 évolue si rapidement aux Etats-Unis où l’obésité touche 42 % de la population.

laissez un commentaire