Bank Of Africa s’en sort bien au premier semestre

 

Malgré le repli des bénéfices suite à l’impact covid, le groupe Bank Of Africa a pu maintenir ses agrégats financiers en progression.

Au cours du premier semestre de l’année, le groupe Bank Of Africa a enregistré une légère hausse du produit net bancaire consolidé de 1% à 7 milliards de dirhams résultant de la progression de la marge d’intérêt de +4,3% et du résultat des opérations de marché +9% malgré la baisse des autres sources de revenus.

Au niveau commercial, le groupe note une hausse de l’encours des crédits consolidés +5% passant à 195,5 MMDH en juin 2020 et une progression des créances sur la clientèle de +3,3% à 193 MMDH portée par l’augmentation des crédits de la Banque au Maroc de +5%, contre une évolution de +1,4% pour l’Afrique subsaharienne.

La progression des crédits de la Banque au Maroc résulte essentiellement de la performance des crédits aux Entreprises en hausse de +4,4% lors de ce premier semestre de l’année. Résultat : gain en part de marché des crédits de BOA de 12,28% à fin décembre 2019 à 12,53% à fin juin 2020, soit une amélioration de 25 points.

Recul des bénéfices

Néanmoins, Bank Of Africa souligne  une baisse de 68% du résultat net part du groupe à 373 MDH et un recul de 55% du résultat net social à 476 MDH. Explication de la banque : l’imputation intégrale du don au fonds spécial COVID-19 d’un montant global de 1 milliard DH et la hausse du coût du risque consolidé de +68% à 1,5 MMDH intégrant les impacts prévisionnels de la crise sanitaire, en application de la norme IFRS 9. Retraité de l’impact du don COVID-19, le RNPG ressort en baisse de -14% et le RN de -11%.

Par ailleurs, on relève une légère hausse de la sinistralité du groupe, avec un taux de contentieux consolidé, passant de 9,1% à 9,5%, sur une année glissante, une progression de 8% du stock de provisions sur les créances clientèle pour atteindre 11,6 MMDH fin juin 2020.

Bonnes performances en Afrique

En Afrique, le groupe bancaire a enregistré une hausse de 15% de la contribution des activités africaines dans le RNPG (Hors Don),  passant de 404 MDH en juin 2019 à 465 MDH en juin 2020, représentant ainsi 46% du RNPG dont 37% pour BOA Group. Selon les résultats publiés par la banque, les dépôts de clientèle se sont bonifiés de 4% entre décembre 2019 et juin 2020 à 6,1 milliards d’euros et les crédits la clientèle ont enregistré une quasi-stagnation avec un total de 4,3 Mrds €. Le total des comptes ouverts sur le continent ont atteint plus de 4,3 millions comptes avec 85.600 nouveaux comptes ouverts de décembre 2019 à juin 2020.

laissez un commentaire