Elections US. Facebook compromet-il l’intégrité des élections?

Marck Zuckerberg. Le pouvoir des milliardaires

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg et son épouse ont offert la coquette somme de 400 millions de dollars à une organisation à but non lucratif pour payer les travailleurs électoraux, former les agents et louer les bureaux de vote pour le scrutin du 3 novembre dans divers États, rapporte le Washington Times.

C’est une dépense privée sans précédent dans un processus longtemps considéré comme une opération exclusivement publique et qui a suscité au moins neuf poursuites judiciaires contestant les interventions du Center for Tech and Civil Life, souligne la publication.

Pour les critiques, le don fait au Centre équivaut plus ou moins à ce que le Congrès a attribué aux États dans la loi CARES de cette année pour financer les élections en 2020 en pleine pandémie COVID-19.

Les milliardaires dans la salle

«Nous avons invité des milliardaires dans la salle de dépouillement et cela compromettra l’intégrité de nos élections. C’est sans précédent », a déclaré Phill Kline, directeur du projet Amistad, une initiative lancée par la société conservatrice Thomas More pour défendre les libertés civiles.

«Nous nous dirigeons vers une situation dans laquelle Big Tech contrôle le flux d’informations et le processus électoral. Ce sont les premières choses que toute oligarchie veut contrôler lorsqu’elle prend le pouvoir». Les milliardaires ont toujours influencé les élections, maintenant ça se fait légalement et au grand jour.

Le réseaux facebook a fait beaucoup de mécontents à cause de sa pratique de la censure. Plusieurs facebookers migrent vers d’autres plateformes, notamment, le réseau russe Vkontakt. Il va y avoir du sport.

laissez un commentaire